La chandeleur c’est pour bientôt ! (Le 2 février pour ceux à qui ça a échappé). Pas trop inspirée par une recette de crêpe, du coup je me suis dis que pour l’occasion j’allais me replonger dans mes vacances au Japon (de plus en plus lointaines malheureusement…) pour vous proposer une recette d’une de mes douceurs japonaises préférées : le dorayaki !

Celui-ci est composé de 2 pancakes délicieusement moelleux avec, au centre, de l’anko. Qu’est-ce que l’anko me direz vous ? Et bien l’anko est une pâte de haricots azuki sucrée… et autant vous dire que c’est délicieux ! J’adore l’anko, cette pâte est beaucoup utilisée dans divers desserts au Japon, et si peu connue en France, c’est dommage ! Pour vous aiguiller sur son goût, on peut lui trouver un faux air de crème de marron (mais en différent ah ah). Par contre on pense à commencer la veille la préparation car les haricots azuki ont besoin d’une bonne nuit de repos dans l’eau avant d’être cuisinés.

J’espère que vous serez aussi conquis que moi par les dorayakis, la recette que je vous propose a de plus l’avantage d’être 100% végétale. Il n’y a plus qu’à essayer ! Et pour info, les pancakes bien moelleux sont aussi délicieux avec du sirop d’érable !

C’est parti pour la recette !

Vidéo

Ingrédients

Pour réaliser 5 dorayakis, il vous faut :

Pour les « pancakes »:

  • 200 g de yaourt soja nature (faits maison pour moi, c’est top bon !)
  • 120 g de sucre de canne blond
  • 2 cuillères à soupe de sirop d’agave
  • 160 g de farine T55
  • 20 g de fécule de maïs
  • 1 sachet de levure chimique (soit 11 g)

Pour l’anko :

  • 150 g de haricots azuki secs
  • 125 g de sucre
Dorayaki vegan

Recette

Préparation de l’anko :

  1. Dans un saladier, recouvrir les haricots d’eau froide et laisser reposer une nuit.
  2. Après repos, égoutter les haricots et les mettre dans une casserole puis les recouvrir d’eau.
  3. Porter à ébullition et laisser frémir 5 minutes. Égoutter.
  4. Recouvrir de nouveau d’eau et laisser cuire à couvert sur feu moyen jusqu’à ce que les haricots soient suffisamment tendres pour être écrasés facilement (attention, cela peut être long si les haricots secs ne sont pas tout jeunes, le temps peut aller de 50 minutes à plusieurs heures…).
  5. Une fois les haricots cuits, les égoutter et ajouter le sucre.
    Cuire sur feu doux une dizaine de minutes jusqu’à obtention d’une pâte (le sucre fond puis s’incorpore aux haricots cuits).
  6. Laisser tiédir puis mixer grossièrement. Réserver.

Préparation des pancakes :

  1. Dans un saladier, fouetter ensemble le yaourt, le sucre en poudre et le sirop d’agave.
  2. Ajouter progressivement la farine, la fécule de maïs et la levure puis fouetter le mélange pour qu’il soit bien homogène.
  3. Dans une poêle légèrement huilée (idéalement une petite poêle pour pancake) déposer une petite louche de pâte et cuire sur feu moyen à couvert jusqu’à ce que le côté exposé à la poêle soit bien doré.
  4. Retourner le pancake et cuire l’autre côté (qui doit aussi être bien doré) puis retirer du feu.
  5. Une fois les pancakes réalisés. Déposer de l’anko en couche épaisse entre deux pancakes et bien appuyer pour faire adhérer le tout.
  6. Répéter l’opération sur les pancakes restants.

Les dorayakis peuvent être conservés jusqu’à 2 jours dans du film alimentaire mais ils sont meilleurs le jour même !

Il n’y a plus qu’à déguster !

Commentaire(s)

commentaire(s)