Cette recette m’a demandé plusieurs essais mais je suis très heureuse du résultat qui ressemble assez à mes souvenir de cheesecake classique que j’adorais faire à l’époque.

La première étape des essais a donc été de choisir entre une version avec cuisson et une version sans cuisson. J’ai commencé par le classique sans cuisson aux noix de cajou mais je ne suis pas très fan de la texture obtenue que je trouve trop lourde. J’ai ensuite testé une version sans cuisson avec du yaourt égoutté suivant les recommandations de Perle en sucre (merci encore de ton aide !) qui propose une version sur son site qui utilise un cream cheese végétal réalisé avec yaourt de soja égoutté et huile de coco désodorisée émulsionnés ensemble. Le résultat est très agréable à manger mais ne correspondait malheureusement pas à ce que je recherchais en texture de cheesecake.

Etant une adepte du cheesecake cuit je me suis donc tournée vers la recette de l’herboriste cuisine végétale qui a été le point de départ de mes expérimentations en version avec cuisson. La texture obtenue avec cette recette correspondait plus a ce que je recherchais mais quelques éléments étaient encore à modifier pour obtenir la texture et le goût que je voulais. J’ai donc choisi d’utiliser uniquement du yaourt de soja égoutté, que j’émulsionne avec de l’huile de coco désodorisée et un peu de jus de citron, ce qui constitue ainsi mon cream cheese végétal. De l’autre coté, pour former mon substitut d’oeuf, je porte à ébullition le lait de soja, le sucre et la farine de riz.

La farine de riz permet, d’avoir un résultat moins collant en bouche que la fécule de maïs et donc une texture plus proche de ce que je recherchais ( je souhaitais au départ utiliser de la crème de riz mais je n’en ai pas trouvé par chez moi, la farine de riz fonctionne finalement très bien aussi ^^).

Les deux préparations sont ensuite mixées ensemble pour finaliser l’appareil à cheese cake avant cuisson au four.

Afin de profiter des fruits de saison et aussi de participer au challenge de patisserie végétale du mois de septembre sur l’accord prune épice, j’ai donc choisi de réaliser une cheese cake aux prunes et cardamome, le mariage des deux est vraiment trop bon !

Ce cheesecake est constitué d’une base de sablé reconstitué à la cardamome ( j’ai utilisé cette recette de speculoos vegan en remplaçant la cannelle par de la cardamome et l’eau par du lait de soja), d’un insert de compotée de prunes au sirop d’érable et cardamome, et d’un appareil à cheese cake cuit au four.

Je vous conseille de l’essayer, c’est un délice !

Cheesecake vegan prune cardamome

Ingrédients

Pour un cheesecake de 12 cm de diamètre et 6 cm de haut, il vous faut :

Pour le sablé reconstitué à la cardamome:

  • 25 g de margarine
  • 45 g de cassonade
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 50 g de farine T65
  • 30 g de farine de riz complet
  • Les graines de 2 capsules de cardamome réduites en poudre
  • 1/4 de cuillère à café de levure chimique
  • 8 g de lait de soja
  • 40 g d’huile de coco désodorisée

Pour la compoté de prunes à la cardamome :

  • 80 g de prunes dénoyautées (environ 100 g avec les noyaux)
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable
  • Les graines de 2 capsules de cardamome réduites en poudre

Pour l’appareil à cheesecake :

  • 250 g de yaourt de soja égoutté toute une nuit (soit 400g non égoutté)
  • 15 g de jus de citron
  • 35 g d’huile de coco désodorisée
  • 70 g de lait de soja
  • 60 g de sucre
  • 15 g de farine de riz complet

Matériel spécifique :

  • Cercle à entremets de 12 cm de diamètre et 6 cm de haut
  • Mixer plongeant
  • Rouleau à pâtisserie

Recette

1/ Préchauffer le four à 180°C chaleur tournante.

2/ Pour réaliser le biscuit, sabler dans la cuve du robot la margarine et la cassonade puis ajouter le reste des ingrédients sec. Ajouter ensuite le lait de soja et arrêter le robot dès que le mélange commence s’agglomérer pour ne pas trop travailler la pâte. Etaler entre deux feuille de cuisson puis mettre au four pour 20 minutes environ (le biscuit doit dorer légèrement). Laisser refroidir.

3/ Pour la compotée, couper chaque prune en quartier, puis chaque quartier en deux. faire chauffer le sirop d’érable et la cardamome dans une poêle puis ajouter les prunes. Faire compoter quelques minutes puis égoutter les prunes en gardant le jus dans un bol. Réserver

4/ Emietter le biscuit refroidi dans le bol d’un mixeur. Mixer pour le réduire en poudre puis ajouter l’huile de coco fondue et mélanger pour former une pâte homogène. Disposer un cercle de 12 cm de diamètre et 6 cm de haut sur une plaque et un papier cuisson, transvaser le biscuit dedans et bien tasser dans le fond pour avoir une base compacte. Réserver.

5/ Pour l’appareil à cheesecake, mixer ensemble au mixer plongeant le yaourt, l’huile de coco fondue et le jus de citron. Réserver. Dans une casserole, délayer la farine de riz et le sucre dans le lait de soja puis porter à ébullition et laisser épaissir quelques minutes. Transvaser ce mélange dans le yaourt puis mixer une à deux minutes pour avoir un mélange bien lisse. Ajouter 1 cuillères à soupe de jus de compotée dans le mélange puis mixer de nouveau.

6/ Ajouter un peu d’appareil à cheesecake sur le fond de biscuit en remontant bien sur les bords. Mettre la compotée égouttée au centre puis bien recouvrir d’appareil à cheesecake et lisser. Mettre au four 20 minutes.

7/ A la sortie du four, passer un couteau entre le moule et le cheesecake à la surface pour limiter la formation de craquelures en surface lors du refroidissement. Laisser refroidir puis mettre au frigo jusqu’à complet refroidissement.

8/ Passer un couteau le long du moule puis démouler (J’ai posé le gâteau sur un pot de confiture pour permettre d’enlever le cercle par le bas). Décorer de prunes fraiches.

9/ Consommer le cheesecake après un passage à température ambiante d’une quinzaine de minutes pour éviter d’avoir un biscuit trop dur.

Cheesecake vegan prune cardamome

Commentaire(s)

commentaire(s)